Tambour triskèle

Tambour triskèle

15 décembre 2022 0 Par Eloïse CHAUSSIN

90,00

1 en stock

Catégorie :

Description

Tambour océan fait main à Bali. Ils sont en peau de chèvre et dedans il y a des perles pour faire l’océan.

C’est utilisé pour la relaxation, des voyages sonores et pour endormir vos enfants. Ce son apaise.

Pour les thérapeutes, lors de vos séances en présentiel ou à distance vous pouvez vous connecter à la personne et cela permet de fluidifier les énergies. Cela enlève les blocages.

Il est vendu avec la housse faite sur mesure.

Le nom « triskel » (aussi écrit « triskell » ou « triskèle ») provient du grec « triskélès » qui signifie « à trois jambes ». Il s’agit d’un motif giratoire ternaire particulièrement utilisé par les celtes et majoritairement associé à cette culture.

Il est composé de trois branches dont les extrémités extérieures en spirale s’enroulent dans le sens des aiguilles d’une montre (sens diurne).

Son origine est très ancienne et remonterait à la période du néolithique. Des traces de ce motif ont été retrouvées dans de nombreuses cultures et périodes différentes. Principalement associé à la culture Celte, il est cependant présent sur des pièces de la Grèce Antique ou encore sur des monuments religieux catholiques, comme par exemple l’Abbaye de Saint-Antoine-l’Abbaye dans l’Isère.

Les plus anciennes traces du triskel sont situées sur l’île de Malte, sur les pierres de temples mégalithiques. On en trouve également beaucoup gravés sur des pierres en Irlande, notamment sur le site de New-Grange.

Laissé de côté pendant de longues années, il refait son apparition à la fin du 6ème siècle, période de l’art mérovingien, pour ensuite tomber de nouveau dans l’oubli.

Dans les années 1920, l’appartenance du triskel au milieu druidique et donc à la Bretagne, se fait plus marquée. Il devient même l’insigne du Parti national breton en 1941. Par la suite, ce symbole s’est beaucoup popularisé tout comme d’autres éléments associés à la culture bretonne, notamment l’engouement pour la musique celtique. Il fait aujourd’hui partie des symboles les plus connus de cette région de France.

ce symbole représenterait trois éléments naturels ; à savoir le feu, la terre et l’eau. D’autres affirment qu’il s’agirait plutôt de la terre, de l’eau et du ciel.

Une autre théorie suggère que les trois branches du triskel symboliseraient les trois dieux principaux que l’on retrouve dans la religion celte : Dagda le dieu-druide seigneur des cieux, Ogmios dieu de l’éloquence et Lug le dieu qualifié de « polytechnicien ». Dans cette même idée, elles pourraient aussi évoquer les trois druides primordiaux, les trois déesses de la guerre ou les trois reines d’Irlande.

Enfin, le triskel pourrait symboliser trois états différents mais intrinsèquement liés : sommeil/rêve/éveil, enfance/vie adulte/vieillesse, passé/présent/futur, ou encore lever/zénith/coucher du soleil.

Comme pour de nombreuses figures dans ce genre, il est question de trilogie ou plutôt de trinité, de chiffre 3, et les interprétations qui en découlent sont nombreuses.

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 44 × 44 × 60 cm